Guitare sèche

Guitare Sèche

Professeur : Benoît Lévêque

Public visé : A partir de 7 ans

dscf2571.jpg

Cours à la demande le Mercredi

Tarif : Adhésion annuelle :  Voir Informations Pratiques

          Instrumen t20 mnt Formation Musicale 1h00 / Semaine -->  Voir Informations Pratiques  

          Instrument 30 mn Formation Musicale 1h00 / Semaine -->  Voir Informations Pratiques 

(Possibilité de régler en 3 fois à l'inscription (Octobre / Janvier / Avril))

HISTOIRE :
Moyen Age : VIe-XVe siècle
L'influence persane et arabe permet l'implantation de la guitare en Espagne, mais elle intervient dans la musique occidentale que vers le XIIIe siècle. Elle s'appelle alors la « guiterne » et compte 4 cordes jusqu'au XVe siècle. Ce nombre va par la suite varier, et la guitare aura jusqu'à 11 cordes.
Renaissance : XVIe siècle
La guitare atteint une grande popularité car elle est plus facile à jouer que le luth, alors à la mode : "Sitost levé, ma guitare je touche", dira Ronsard. Henri VIII, quant à lui, en possède vingt et une.
Baroque-classicisme : XVIIe-XVIIIe siècle
Le rôle de la guitare devient modeste, même si elle bénéficie d'un regain d'intérêt au milieu du XVIIe siècle, en particulier à la cour de Louis XIV, qui nomme un maître de guitare.
Romantisme-temps modernes : XIXe-XXe siècle
La guitare est définitivement montée de six cordes simples, son fond est plat et sa forme très proche de celle que l'on connaît actuellement. Weber, Berlioz et Paganini en jouent, mais c'est Fernando Sor qui suscitera sa renaissance par ses œuvres et sa méthode. A la fin du XIXe siècle et au XXe siècle, la guitare acquiert un succès sans précédent dans toute l'Europe avec des virtuoses comme Narciso Yepes. Django Reinhardt lui permet d'entrer dans le monde du jazz comme instrument soliste.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×